Quand et où il vaut mieux forer un puits dans la région - conseils utiles

L'eau est l'humidité vivifiante dont tout le monde a besoin. Sans elle, une personne, un animal ou une plante ne peut survivre. S'il n'y a pas d'eau sur la parcelle, elle se transformera en véritable désert. Par conséquent, en l'absence d'un puits ou d'une autre source d'approvisionnement en eau, les propriétaires du chalet devront s'inquiéter de leur propre chef de l'approvisionnement en eau. Eau pure pure provenant d'un puits profond - quoi de mieux? Cette source présente des avantages tels qu'une perte d'eau élevée et une longue durée de vie. Parlons du moment et de l'endroit où il est préférable de forer un puits afin qu'il puisse fournir au site une eau de qualité pendant de nombreuses années.

Comment déterminer l'emplacement de l'aquifère?

La chose la plus importante dans le choix d'un lieu de forage est l'emplacement du puits au-dessus de l'aquifère. Sinon, vous pouvez essayer, mais vous ne pouvez pas accéder à l'eau. De plus, il est nécessaire de placer le puits de manière à ce qu'il soit pratique de l'utiliser et d'effectuer des réparations si nécessaire. Soit dit en passant, n'oubliez pas que les machines de forage doivent conduire jusqu'au site de forage.

Trouver un aquifère n'est pas si facile - le diagramme montre les conceptions de puits possibles en fonction de leur profondeur (cliquez pour agrandir)

Pour être sûr qu'à cet endroit, il est logique de forer la terre, il est nécessaire d'étudier un certain nombre de facteurs. La présence d'un aquifère est indiquée par:

  • eau de surface;
  • certains types de végétation;
  • caractéristiques géologiques de la région.

Par exemple, lorsque vous étudiez votre propre site sur le sujet où il vaut mieux forer un puits, vous devez faire attention aux endroits où poussent les saules et l'oseille, le romarin et le bouleau, le cerisier des oiseaux et l'airelle rouge. Si de petits insectes s'enroulent au-dessus du sol dans des fourrés végétatifs denses, alors parmi les gens, cela est également considéré comme un signe d'eaux souterraines. Certes, un forage de reconnaissance est nécessaire. Comment le faire vous-même est décrit dans ce clip vidéo:

De plus, vous pouvez vérifier la présence d'un aquifère en recourant à l'aide des soi-disant radiesthésistes. Ils explorent le territoire du site avec des cadres spéciaux, après quoi ils indiquent des endroits spécifiques et même parfois l'épaisseur du sol qui sépare l'eau de la surface de la terre.

Où ne pas forer un puits?

Bien que la condition principale d'un forage réussi soit la présence d'un aquifère, plusieurs autres facteurs ne doivent pas être oubliés.

Par exemple, en choisissant un endroit où forer un puits dans la région, il convient de se rappeler que la source doit être protégée de manière fiable contre la pollution. Il vaut donc mieux privilégier un coin respectueux de l'environnement. Le puits ne doit en aucun cas être placé à proximité de sources de pollution. Des réservoirs de sédimentation et des fosses septiques, il doit être retiré d'au moins 15 m. Une distance de 50 m est acceptable entre les puisards et les puits d'eaux usées. Les puits doivent être retirés à une centaine de mètres ou plus des entreprises industrielles, des entrepôts, des tas d'ordures et des décharges.

La source d'eau doit être située dans un état raisonnable à partir des bâtiments résidentiels, des puits ou forages voisins, ainsi que des bâtiments de ferme. À proximité d'arbres avec de grandes racines et des lignes électriques, cela ne vaut pas la peine de forer.

Quelle saison est le meilleur moment pour commencer le forage?

Après avoir décidé de l'endroit, il est nécessaire de fixer un moment où le puits sera foré sur le site. On pense traditionnellement que pour un tel travail, le meilleur moment est l'été ou l'automne chaud. Mais grâce à la technologie moderne, vous pouvez changer de point de vue: l'équipement de forage est capable de faire face à sa tâche en hiver. De plus, d'un point de vue économique, le forage d'un puits est plus rentable précisément dans le froid. Bien sûr, il ne s'agit pas de gelées sévères: le mercure sur un thermomètre ne doit pas tomber en dessous de la barre des 20 degrés.

Le forage hivernal est pleinement justifié - il est beaucoup plus facile d'effectuer des travaux que lors des inondations printanières ou des pluies

Pendant la saison froide, le forage est facilité par le fait qu'à cette époque, les eaux souterraines sont à un niveau minimum. Par conséquent, il est beaucoup plus facile d'entrer dans l'aquifère avec une précision maximale. Soit dit en passant, le sol ne souffrira pas autant de l'équipement lourd. En hiver, toute voiture se rendra facilement dans la zone marécageuse ou la plus inaccessible.

Un autre avantage des opérations de forage en hiver est l'absence de pluie ou d'eau de fonte, ce qui peut compliquer considérablement le processus de forage. Enfin, en entreprenant cette activité utile en hiver, au printemps, vous pouvez fournir au site une excellente eau. Et avec elle, c'est beaucoup plus amusant de commencer une nouvelle saison de plantation.